Mobile et PC : les différences fondamentales et leurs conséquences

Rédigé par Agencedecom - -
Le mobile n’en finit plus de se développer depuis l’arrivée des Smartphones, l’iPhone en tête. Les téléphones portables deviennent de plus en plus perfectionnés et certains égalent les performances des ordinateurs traditionnels.
Il est devenu possible de lire ses mails, utiliser Facebook, Twitter, regarder de la musique, surfer sur le web, réserver un voyage ou consulter ses comptes bancaire depuis son mobile.
Mais cependant, les Smartphones possèdent des spécificités propres qui les différencient en de nombreux points de notre bon vieil ordinateur personnel.

Les différences fondamentales entre un smartphone et un PC

  • La taille de d’écran : c’est un détail basic mais il est fondamental dans le mode de consommation de l’appareil.
  • Les moyens d’interactions : souris + clavier pour le PC contre tactile ou clavier pour le mobile.
  • Le système d’exploitation : un marché monopolistique pour les PC (Windows, et loin derrière Apple) contre un marché hétéroclite pour les smartphones (Apple , Android, Blackberry, Windows)
  • Les moyens de connexion à l’Internet : navigateur pour les PC contre application et navigateur pour les mobiles.
  • Les niveaux technologiques : homogènes pour les ordinateurs mais très hétérogènes pour les téléphones. Je m’explique, la quasi totalité des ordinateurs présents sur le marché permettent de répondre aux utilisations de base : web, vidéo, traitement de texte ; alors que les téléphones sur le marché présentent des niveaux technologiques très différents.
  • La vitesse de connexion : en Adsl et illimitée pour les PC contre un éventail allant de Pas de réseaux à la 3G avec des forfait allant de l’illimité à Pas d’Internet.
  • Les lieux d’utilisations : principalement au domicile ou bureau pour les PC contre n’importe où pour les mobiles.

Conséquences de ces différences pour les communicants et les marketeurs

Prendre conscience de ces différences impose de développer des supports différents pour ce nouvel écosystème. Mais qu’impliquent ces différences entre PC et smartphone pour nous communicants et développeurs ? En quoi devons-nous agir différemment lorsque l’on pense mobile ?

  • Développer un site spécifique mobile même si l’on a déjà une super application. Tout le monde n’a pas forcément envie de télécharger une appli. Les 2 univers sont complémentaires.
  • Repenser son ergonomie:
    1. - Adapter son site à une taille d’écran très réduite.
      - Penser son ergonomie pour le tactile et avoir pitié des gros doigts : pas de boutons minuscules ou trop rapprochés.
      - Vive le scrolling verticale et adieu les architectures de plus de 2 colonnes.
      - Faciliter la saisie pour les formulaires de souscription : afficher le clavier nombre pour la saisie d’un numéro de téléphone et un clavier texte pour le prénom.
  • Conserver une organisation de ses produits proche de son site web. Vos mobinautes sont aussi vos internautes, ce serait dommage de les perdre.
  • S’adapter à tous les terminaux :
    1. - Rendre dynamique son site en fonction de la taille de l’écran. Il n’y a pas que le 4 pouces dans la vie.
      - Développer des versions de backup pour les téléphones les plus anciens. Tout le monde n’a pas un iPhone 4S.
      - Abandonner la Technologie Flash. Les téléphones Apple ne la supportent pas.
      - Ne pas se borner à développer son application que sur iPhone. Je rappelle que la majorité des smartphones français sont sous Android !
  • Privilégier la rapidité de connexion à l’esthétisme en faisant des pages légères. Parce que la 3G et le wifi ne sont pas toujours accessibles, le temps de chargement des pages doit être minimum.

Pour conclure

Bon normalement, vous devriez être convaincu de l’importance de développer des moyens de communication adaptés au mobile. Mais bien que les PC et les mobiles composent 2 écosystèmes différents, il n’en sont pas moins complémentaires. Les webinautes sont aussi des internautes. Il est donc important de définir une stratégie de communication multisupport et de conserver sa cohérence.

Classé dans : Internet - Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.