E-reputation, la réputation en ligne

Rédigé par Agencedecom - -
ereputation
Qu’est-ce que l’e-reputation ? Sans chercher à couvrir en détail cette très large thématique, définissons simplement les notions de réputation en ligne, et découvrons une manière simple de l’évaluer, ainsi que les méthodes mises en œuvre pour l’influencer. Qu’est-ce que l’e-reputation ?

Qu’est-ce que l’e-reputation ?

Pour aller à l’essentiel, la réputation est l’ensemble des opinions, bonnes ou mauvaises, concernant une personne, une entreprise, mais aussi une marque, un service ou un produit. De par sa définition, la réputation échappe donc à l’objet qu’elle qualifie. En effet, on a beau avoir une réputation, celle-ci est définie par des opinions tierces qui échappent, en principe du moins, à son contrôle. Pour autant, la réputation n’est pas nécessairement totalement hors de contrôle, et il existe de nombreuses techniques pour l’influencer, dont les communiqués de presse ou encore la publicité. Nuage de tags relatif à l'e-reputation

E-reputation : ensemble d'opinions exprimées en ligne

Il en va de même avec l’e-reputation, ou réputation en ligne, qui est définie par l’ensemble des opinions, bonnes ou mauvaises, au sujet d’une personne, entreprise, marque, service ou produit. Et l’e-reputation a cela de particulier qu’elle est véhiculée par des moyens techniques informatiques. Ceux-ci ont des propriétés liées à l’ensemble des traitements informatiques, dont une propagation rapide. Or, l’informatique peut aussi être mise à contribution pour suivre l’évolution d’une réputation et l’évaluer, permettant des prises de décision rapides visant à influencer les principaux vecteurs et leaders d’opinion.

Comment évaluer une e-reputation ?

L’évaluation d’une e-reputation nécessite l’usage d’outils informatiques. Bon nombre de ces outils sont aisément accessibles en ligne. Sans les lister tous ici, retenons celui que nous utilisons tous au quotidien : le moteur de recherche. En effet, votre moteur de recherche favori est un excellent indicateur d’une réputation numérique.

Concrètement, pour se faire une première idée sur une e-reputation, commencez donc par une recherche portant sur le nom qui vous intéresse sur les moteurs de recherche populaires que sont Google, Yahoo! et Bing.

Pour peu que votre recherche soit populaire, en cours de frappe, le moteur de recherche vous fera des suggestions. Celles-ci sont essentiellement basées sur les recherches associées faites par les utilisateurs de ces moteurs. Aussi, elles sont un excellent indicateur d’une réputation.

Une fois les résultats affichés, ceux-ci vous donneront des informations très pertinentes quant à l’e-reputation de votre objet de recherche. Et ce, même si vous ne trouvez rien de pertinent. Justement, est-il normal que de ne rien trouver d’utile sur ce sujet ? Et en cas de réponses pertinentes, que se dit-il au sujet de votre recherche sur les pages fournies en résultat ?

Enfin, en plus des résultats fournis, quelles sont les recherches associées à celle que vous avez effectuée, telles que proposées au sein de la page de résultats affichée par votre moteur de recherche ? Explorez donc ces nouvelles requêtes pour découvrir de nouveaux résultats à étudier.

Comment influencer une e-reputation ?

En principe, de par sa définition, une réputation, dont l’e-reputation, échappe au contrôle de l’objet auquel elle est liée. Pour autant, celui-ci n’est pas juste un spectateur passif. Il peut agir pour l’influencer.

" L’e-reputation ne se contrôle pas, mais elle peut être influencée "

La première étape consiste certainement à identifier la réalité liée à une réputation que l’on souhaite voir modifiée. Ainsi, si la réputation d’un marchand en ligne est qu’il dispose d’un service après-vente injoignable, il convient de s’assurer que celui-ci est dimensionné en rapport aux besoins et, le cas échéant, le mettre à niveau. Bref, si une mauvaise e-reputation reflète un problème réel, il convient de le corriger en premier lieu, l’amélioration de l’e-reputation en sera d’autant facilitée.

Une étape utile, en matière d’e-reputation, est de nettoyer le web d’informations défavorables, erronées, injurieuses ou diffamatoires. Pour cela, il convient d’identifier les sites web où ces informations apparaissent, et joindre leurs responsables pour négocier le retrait des informations litigieuses, en commençant par les sites les plus visibles. C’est cette démarche qui a donné la réputation de nettoyeurs du web aux agences d’e-reputation.

En complément, ou à défaut de voir les informations défavorables disparaître définitivement, il peut s’avérer opportun de les noyer. Une opération de noyage de pages négatives vise à rendre moins visibles les pages au contenu négatif par la promotion de pages au contenu neutre ou positif. Concrètement, il n’y a que dix places sur la page de résultats d’un moteur de recherche. Si le septième résultat dénote un avis négatif, mais que les quatre résultats qui suivent sont plus favorables, il « suffit » de les promouvoir en conséquence. De plus, les moteurs de recherche limitent le nombre de résultats issus d’un même site, habituellement à un ou deux résultats, rarement plus. Aussi, la promotion d’un contenu plus satisfaisant publié par ailleurs sur le même site peut faire disparaître la page défavorable. Si le contenu défavorable apparaît sur une plateforme de blogs ou un forum ouvert, la création d’une nouvelle page est possible.

Classé dans : Marketing - Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.